Maladies des poissons (Première partie) - Logiciel AquarioGest 

Prévention des maladies des poissons d'aquariums d'eau douce (1/2)



Il faut savoir que chaque poisson est un porteur sain de maladies infectieuses diverses, qui peuvent proliférer dans un milieu déséquilibré ou devenu hostile par de nombreux facteurs (température inadaptée à l'espèce de poisson, eau défavorable, stress intense, biotope non respecté…)

 

Il est donc nécessaire de faire un contrôle sanitaire journalier de vos aquariums, ce qui vous permettra de déceler une maladie et de soigner à temps vos poissons malades.

 

Lorsque vous achetez de nouveaux poissons, il est important de bien les choisir. Ne pas choisir les poissons qui restent au fond du bac ou qui ne s'approchent pas, car ils sont en état de faiblesse ou de stress et risquent de développer rapidement une maladie. Eviter si possible toute surpopulation des bacs.

 
 

Les nouveaux poissons que vous venez d'acheter devront passer quarante jours (minimum quinze jours) en bac séparé avant d'être introduits dans le bac communautaire. C'est une mesure préventive, afin de vous éviter des désagréments au cas où une maladie se déclarerait.

 

Toutes les plantes nouvellement achetées devront également être désinfectées avant plantation avec une solution d'alun et de permanganate de potassium. L'alun éradique les escargots vecteurs de maladies, le permanganate désinfecte les plantes et les spores. On trouve le permanganate de potassium en pharmacie, lors de l'achat on fait effectuer un conditionnement au gramme. Le bain dure au minimum une demi-heure, à raison de 1 gramme de produit pur pour 100 litres d'eau. L'alun est vendu au kilogramme en droguerie. Le bain d'alun : 1 cuillère à café pour 1 litre d'eau, deux à trois heures d'immersion.

 
Lorsqu'on débute en aquariophilie, il est important et nécessaire de vous équiper :
  • d'un bac hôpital (petit ou grand ; cela dépend de la taille de vos poissons), ce bac ne devra contenir aucune plante, aucun décor, ni aucun substrat. Le bac ne devra pas être éclairé, il sera équipé d'un chauffage, d'un filtre et d'un thermomètre. Après chaque utilisation vous devrez systématiquement désinfecter le bac avec une solution enrichie de permanganate de potasse, d'acriflavine ou de formol durant environ trois jours
  • d'une épuisette spécifique avec laquelle vous capturerez vos poissons malades (il faudra également la désinfecter après chaque utilisation).
 
Vous devrez toujours récupérer les poissons malades et les introduire dans ce bac hôpital.
 

Attention ! Même si les mycobactéries des poissons sont moins dangereuses pour l'homme et ne sont pas responsables de la tuberculose, elles peuvent infecter les aquariophiles (ce sont des zoonoses). L'infection survient généralement chez les gens manipulant beaucoup les eaux d'aquarium : des petites blessures sur les mains, les coudes ou les bras peuvent s'infecter. Il se développe alors des lésions ulcéreuses (creusées dans la peau) ou nodulaires (formant un petit nodule) à l'endroit de la plaie. L'infection n'est généralement pas très grave et la guérison est souvent spontanée mais longue. Il est toutefois toujours nécessaire de consulter un dermatologue afin de contrôler l'évolution et éventuellement de traiter.